Campagne de recherche au Maroc

Une riche et approfondie recherche a été conduite afin de documenter les productions textiles les plus représentatives du Maroc.

 

Dans les Archives on a recueilli les résultats d’une riche et approfondie recherche, finalisée à la documentations des productions textiles artisanales les plus intéressantes et significatives du Royaume du Maroc.

 

Ici le tissage manuel est encore très riche et varié. Ce projet a visé comprendre et représenter la production du territoire national tout entier et on a ainsi choisi de diviser les zones géographiques en fonction de la localisation des principales variantes techniques Pour les tapis, on a ainsi repéré les zones du Haut et Moyen Atlas, les tapis urbains de Rabat et le Haouz de Marrakech, tandis que pour le tissage des tissus, on a sélectionné trois productions: le brocart de Fès, le tissage de Bzou et celui de Ouazzane.

 

Au Maroc les ouvrages textiles traditionnels font encore partie de la vie quotidienne, et c'est ainsi que les communautés les perçoivent.

 

La réserve qui s'attache en général à la vie des femmes a rendu impossible une implication directe des artisanes dans le travail de recherche des objets, au contraire de ce qu’il s’est passé en Sardaigne, et nous a contraints à nous en remettre à la compétence d'experts locaux, qui avaient déjà développé une sensibilité envers ces problématiques.

 

Les vidéos ont été, quant à elles, conçues pour satisfaire deux exigences: documenter avec précision la technique, et recueillir les témoignages de ceux qui pratiquent quotidiennement cette technique et lui donne âme et sens, en la situant dans le récit d'une vie. De courtes vidéos ont été ainsi réalisées, pensées pour être facilement exploités à travers l'Internet, divisées en localités et techniques et phases de travail.

 

L'appui donné par le Ministère marocain de l'Artisanat au projet a été déterminant, au niveau opérationnel comme dans le partage des résultats. Pour garantir la durabilité de l'initiative après la fin du projet, il a été décidé qu'une personne appartenant au Ministère serait formée pour pouvoir procéder de façon autonome à la saisie des données dans les Archives multimédia. Toute l’activité de numérisation et téléchargement des données collectées a été effectuée directement par le Ministère, sous la guide et l’assistance des experts de la Région Sardaigne.

 

Ceci permettra au Ministère de continuer à enrichir les Archives en contenus et d'étendre à d'autres secteurs et à d'autres contextes la méthode et les lignes directrices élaborées et partagées.

 

 

Vision stratégique du Ministère de l'Artisanat

 

L'Artisanat traditionnel marocain a toujours été présent, à travers les âges, comme composante importante, et enrichissante de notre patrimoine national.

 

Nos artisans, dans toutes les filières, ont pu produire des œuvres d'art d'une beauté saisissante qui constituent de nos jours, un héritage que nos ancêtres nous ont légués, et que nous devront préserver par tous les moyens.

 

Plusieurs métiers artisanaux sont menacés de disparition. D’où la nécessité de transcrire le savoir-faire artisanal traditionnel afin de le sauvegarder et de le pérenniser.

 

Dans cette perspective, le Ministère de l’Artisanat, afin de mettre en œuvre sa stratégie de développement du secteur, intitulée « la Vision 2015 », un vaste chantier a été ouvert visant la préservation des métiers du secteur menacés de disparition.

 

Le projet se traduit par la sauvegarde de techniques artisanales ancestrales à travers une description détaillée des méthodes de travail. Un moyen d’assurer la pérennisation des connaissances associées par leur transmission intergénérationnelle, notamment à travers le mode de formation par apprentissage, tout en impliquant les maîtres artisans tout au long du processus de formation et de sauvegarde.

 

Dans la même perspective de préservation, s’inscrit le projet de partenariat entre le Ministère de l’Artisanat et les Régions Italiennes, dans le cadre du programme APQ « Programme de Soutien à la coopération Régionale » des pays de la Méditerranée, avec la région Sardaigne comme chef de file. Il s'agit bien du projet "Récupération et Valorisation des Savoirs de l'Artisanat Traditionnel et intégration des systèmes productifs au Maroc et en Italie". Ce projet, s’aligne parfaitement avec notre stratégie de préservation du patrimoine artisanal, du moment où le portail multi langues réalisé est une occasion pour conserver, valoriser et archiver la richesse des savoirs typiques liés au tissage traditionnel marocain, l’une des plus anciennes traditions marocaines, dans plusieurs régions du Royaume.

 

Le Ministère de l’Artisanat, représentée par la Direction de la Préservation du Patrimoine, de l’Innovation et de la Promotion, présente ses vifs remerciements aux collaborateurs italiens, pour le sérieux consacré à ce projet, afin de mener à bien la campagne de recueil et de catalogage des savoirs traditionnels par des moyens fiables, ainsi que la belle conception du portail qui sera un outil d’archivage et d’exposition du patrimoine marocain, souhaitant la généralisation de l’archivage à toutes les filières de l’Artisanat Marocain.

 

Nos remerciements s’adressent également à toutes les artisanes et à tous les artisans qui ont contribué à la réalisation de ce travail fort important.

 

 

 

Consulter les Archive voir le produits textiles du Maroc


Consulter Workshop  de tissage a Casablanca


Consulter Workshop de tissage a Boujaad


Consulter Workshop de crochet a Boujaad

 

Immagini

archives
des savoirs traditionnels
de la méditerranée

mediterranean
crafts
archive

X
Loading