De la culture du blé au cycle du pan. Les paniers en Sardaigne

La réalisation des paniers est traditionnellement liée à la culture du blé, à sa transformation en farine et à la production du pain, par conséquent confiées au talent des femmes qui ont su produire au cours des siècles objets durables, légers, assez ergonomiques et éclectiques, capables de contenir les farines, le pan et le aliments mais aussi récipients pour le transport d’autres matériels beaucoup plus lourds.

 

Parmi les objets en vannerie réalisés en jonc et paille de blé et asphodèle, les paniers ont les dimensions majeurs, leur forme est en générale tronco-conique avec paroi rectiligne ou curviligne légèrement plus large vers le haut.

 

Le diamètre de la base est compris entre 35 et 105 centimètres, celui supérieur entre 45 et 120 centimètres, la paroi est rectiligne, avec une hauteur comprise entre 6 et 25 centimètres. Les spires, de dimensions identique, sont réalisées en chaumes de blé, jonc et asphodèle.

 

La trame est réalisée à point fixe, our garantir la résistance maximale, avec lamelles de jonc, de asphodèle et palmier nain qui à l’aide d’un poinçon métallique ou en os sont enroulées à créer la spirale sur la chaine constitué par une brassée régulière de fibres.

 

Les paniers ainsi produits présentent dans leur base un disque de tissu, en coton ou brocart, normalement avec un décor floral, qui couvre et protège le petit trou di commencement du travail afin d’empêcher à la farine de tomber, mais surtout de sauvegarder la partie la plus délicate de la spirale.

 

Les objets les plus fins et les plus décorés sont traditionnellement produits pour le trousseau de l’épouse et destinés aux cérémonies.

Immagini

archives
des savoirs traditionnels
de la méditerranée

mediterranean
crafts
archive

X
Loading